lundi 5 octobre 2009

La vérité sur...

J'ai annoncé que j'allais dire la vérité sur le twitter de @Martine_Aubry.

La voici.

Comme cela a été montré par quelques journalistes qui savent encore chercher, ce compte twitter est évidemment un fake. Il a été lancé un soir de mars dernier (le lundi 23), où j'étais énervée par la communication crasse du PS et de sa première secrétaire, la vraie. Je ne me rappelle même plus quel a été l'événement déclencheur. Le congrès ? Le Zénith raté ? Une énième déclaration à l'emporte-pièce ? Non, je ne sais plus.
J'ai tout de suite donné les clés à deux camarades, blogueurs politiques influents (selon la terminologie à la mode) et nous avons commencé à faire vivre le twitter de Martine.
Comment ?
Simple mais efficace : en suivant en masse les followers de quelques personalités politiques telles que Laurent Fabius, Benoît Hamon etc, ou de quelques journalistes comme Pierre Haski par exemple. Le buzz a pris immédiatement, le petit milieu du tweet politique s'est enflammé. Tout le monde soit se demandait si c'était vraiment Martine qui twittait, soit se rengorgeait d'être suivi par LA Martine Aubry. Franche rigolade, fou rire derrières les écrans. Même nos meilleurs potes dans les blogs politiques tombaient dans le panneau. Et puis, un peu plus de deux heures après, boum, Le Post publie le démenti de l'attachée de presse de Martine. En substance : Martine n'a déjà pas de compte FaceBook, alors vous pensez bien que Twitter....

Déception parmi les early followers, ce qui m'a fait noter que cela mettait en évidence une immense attente qui n'obtenait pas de réponse. Tout le monde voulait y croire, se dire qu'on y était, que Martine se mettait à twitter, à être à l'écoute etc. Finalement, c'était très révélateur d'une certaine coupure entre la tête du PS et son public.
Et puis la vie continue. De temps en temps, une envie de voir "si ça marche toujours", un tweet ou deux et tout le monde RT, commente, disserte. Malgré l'évidence, certains se demandent encore maintenant si c'est un fake ou pas. J'apporte la réponse : OUI, le compte twitter de @Martine_Aubry a été un fake jusqu'à maintenant. Il faut dire qu'on arrive à être tellement crédibles dans l'outrance (reprendre mot pour mot les tweets de victoire d'une tête de liste PS aux Européennes, fallait oser...) qu'au bout d'un moment plus personne ne sait vraiment. Au passage, remercions quand même les followers qui ont envoyé des messages personnels à Martine, croyant sincèrement avoir affaire à la vraie. Désolé les gars, c'était pour rire, nothing personnal.

Et puis on se lasse. Le buzz, c'est rigolo cinq minutes. On twitte moins, mais on constate avec une once d'amusement qu'à chaque fois, ça marche quand même. Des RT, des commentaires, des coups de gueule contre les fakes, un ou deux liens vers l'article du Post.

Et puis Martine fait des déclaration qui fâchent, continue à accumuler les âneries, s'enferme dans sa tour d'ivoire. Entre autre déclaration, le choc a été celle selon laquelleque classes sociales, c'est complètement dépassé. Ce genre de choses.

Alors je me dis que je n'ai plus envie. J'en parle à mes deux larrons, on laisse un peu filer.

Et un jour, un gars qu'on connait à Solférino nous dit qu'il aimerait bien récupérer le twitter de Martine. Tu m'étonnes : plus de 1000 followers qui ne demandent qu'à y croire (pour la plupart), c'est pas rien. Mince alors, 1000 followers... même sur nos twitters persos, nous en sommes loin. Pour un peu, je serais jaloux de mon jouet.

On se concerte par mail, et voila. Le Twitter de Martine Aubry va changer de main.
Mais avant, il fallait quand même dire ce que vous venez de lire. Et aussi un certain nombre de petites choses, oh juste des broutilles. Par exemple :

Que si Martine récupère son twitter, on aimerait bien que le boulot fourni ne le soit pas en pure perte. Que le twitter serve vraiment à quelque chose, et pas seulement à annoncer des passages télé comme chez Fabius (qui ne suit personne, il n'a pas compris à quoi servait twitter - au passage, @Martine_Aubry a plus de followers que lui... ) ou pas seulement en temps de campagne électorale, comme chez certains candidats aux européennes.

Que la rénovation ne soit pas un vain mot de plus, comme tant d'autres qui ont conduit la gauche là où elle en est. Par pure charité, on ne les rapellera pas ici. Si, juste un ! Martine, tu es maire de Lille. Alors s'il te plaît, ne fait pas semblant de croire que les classes sociales, c'est du passé.

Qu'on est encore sur le cul, plus de six mois après, que la première secrétaire du PS, maire de la 4e ville de France et Présidente d'une grosse communauté urbaine, puisse laisser quelques rigolos s'emparer de son identité numérique sans réagir. Très franchement, je m'attendais à être contactée beaucoup plus tôt. Quoi, voila des gens qui racontent des clowneries (et je ne laisse le L que pour être poli) à plus de mille personnes, et je ne dis rien, je laisse passer ? Ça montre en tout cas la compréhension qu'à le PS du phénomène des réseaux, de l'intérêt qu'il porte à la communication en ligne et du soin avec lequel il entretient son identité numérique.
Dans le même ordre d'idée, il paraît que Jack Lang se marre de son fake Twitter. Oui, bon, OK, Jack Lang c'est un mauvais exemple.

Qu'on aimerait bien que le PS ne soit plus dirigé de façon autocratique et uniquement top-down par la bande des quatre qui entoure Martine. Qu'on considère que Bartolone et Camba ont déjà fait assez de dégâts comme ça, et que ce serait bien qu'ils arrêtent les jeux d'appareils (voeux pieux, que savent-ils faire d'autre ?) pour prendre du recul, voire une préretraite anticipée.

Qu'on aimerait bien que le PS soit un parti démocratique, où les scores des votes ne sont pas arrangés. Où les éléphants qui agissent contre le vote des militants soient sanctionnés (Oui, Laurent Fabius, je parle de toi là). Où le non-cumul ne soit pas un objectif lointain toujours repoussé après la prochaine élection. Un parti auquel on ait envie d'adhérer (je ne suis pas adhérent PS et là, franchement... ). Un parti dans lequel il y aurait encore du débat intellectuel, et non des jeux byzantins pour garder le contrôle sur des collectivités dirigées par des multi-cumulards. Un parti qui montre qu'il a envie de gagner pour "changer la vie" et non pour occuper des postes. Un parti dans lequel on arrête de prendre les militants au mieux pour des colleurs d'affiches / distributeurs de tracts, au pire pour des cons qu'on fait voter sous la pression pour ensuite trahir leur vote. Oui, certains vont encore hurler. Mais n'est-ce pas la vérité du PS actuellement, du moins dans certaines grosses fédés ? 28 militants inactifs dans le Pas de Calais, comment peut-on affirmer ça sans rire ? Pour des cons, je vous dis.

Alors évidemment, la question que tout le monde se pose : mais qui est derrière @Martine_Aubry ? On ne va pas donner de noms. A quoi bon ? Ils sont déjà connus de qui doit les connaître, la preuve est qu'on a été contactés pour céder le twitter au PS. Donner des noms ne servirait qu'à nous attirer des tombereaux de haine ou d'insultes, et je considère que pour ma part, j'en ai déjà assez eu.



Disons juste que certains sont blogueurs politiques, d'autres d'autres blogueurs tout court. Certains sont parisiens, d'autres provinciaux. Certains sont au PS, d'autres non. Tous les trois twittent sous diverses identités. Tous les trois espèrent le retour de la gauche au pouvoir. Et tous les trois sont désolés de voir l'état dans lequel se trouve la gauche et de voir qu'on l'y maintient pour des raisons purement tactiques de positionnement de tel ou tel éléphant en vue de 2012.

Allez, Game Over, the show must go on. On aura bien rigolé, maintenant c'est fini et on passe à autre chose. En chantant.
Le twitter de Martine Aubry n'est plus un fake.
Puisse-t-il devenir vrai.

5 commentaires:

Nicolas a dit…

Prem's. Hop. L'absence de nombreuses fautes d'orthographe nous montre déjà qui n'est pas le taulier de ce blog.

Titine a dit…

Merci de votre commentaire.
Ne tirez pas de conclusions hâtives à partir d'éléments de pure forme.

Dagrouik a dit…

Et ma demande d'interview par mail ? j'attend les réponses. Des journalistes de la presse écrite sont sur les rangs aussi.

Titine a dit…

Cher Dagrouik,

Vous voulez vraiment une réponse aux question de votre mail ?
Soit.

Titine a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.